Psychovision.net - Littérature Fantastique

Forum de discussion des sites http://www.psychovision.net/livres/ et http://www.psychovision.net/bd/

Vous n'êtes pas identifié.

#1 2006-12-24 11:10:27

Chaperon Rouge
Modérateur
Lieu: Cour Unseelie
Date d'inscription: 2005-10-11
Messages: 8007
Site web

[M] Peter Pan - T.1 Londres - Loisel

Peter Pan

Tome 1 : Londres


Textes, dessins et couleurs : Régis Loisel
Editeur : Vent d’Ouest
Année : 1990
Pays : France


http://img513.imageshack.us/img513/5874/couverturebd2869675771pwh9.jpg


       Londres, hiver 1887. La misère, le froid, la faim. Le quotidien de milliers de pauvres hères qui vivent ou survivent dans les rues de Londres, trouvant un peu de réconfort dans les pubs ou bien dans l’amitié. Peter est l’un d’entres eux. Souvent, il vient raconter des histoires à ses amis les orphelins, des histoires d’amour maternel, de voyages, des histoires tendres qui font rêver ces pauvres gamins solitaires. Peter dresse le tableau d’une famille idyllique, faisant croire aux orphelins qu’il connaît l’amour et a chaleur d’une mère aimante. Pourtant, la vérité est bien loin des contes… Le jeune Peter doit subir jour après jour les colères d’une mère alcoolique et violente et mène une existence de misère, une vie d’enfant perdu. Mais heureusement pour lui, il y a Monsieur Kundal, un vieil homme passionné d’histoires, de contes et de mythologie qui s’est pris d’affection pour le garçon. Il lui apprend à lire et à compter et lui raconte, jour après jour, des histoires merveilleuses sur des contrées imaginaires et lointaines.
         C’est la seule échappatoire dans la vie sordide de ce pauvre Peter dans un monde d’adultes sans pitié. Prostitution, humiliation, violence, sexualité, misère sont en effet son lot quotidien et Peter refuse de grandir. Il veut à tout prix rester à jamais un enfant car les adultes le dégoûtent. Il veut fuir leur monde et voguer dans l’imaginaire. Alors, quand après une soirée encore un peu plus pénible que les autres, M. Kundal va offrir à Peter un vieux livre de mythologie qui aurait appartenu à son père, cela va être pour le jeune garçon le début d’une épopée merveilleuse, dangereuse, fantastique mais surtout inoubliable… Surtout lorsque l’on est accompagné par une fée Clochette aussi jolie que celle brossée par Loisel avec ses courbes si sensuelles et son air coquin…

       Tout le monde connaît Peter Pan, que cela soit par l’inoubliable roman de James Matthew Barrie, le Dessin animé de Walt Disney (une réussite !) ou par la célèbre bande dessinée de Loisel. Chacun une vision du mythe de Peter Pan, un regard, une émotion et il faut bien reconnaître que l’œuvre de Loisel est un petit bijou qui n’a absolument pas à rougir de ses  prédécesseurs. Ce premier tome ouvre avec un réalisme impressionnant les aventures de notre jeune héro et la peinture du Londres de 1887 et tout bonnement époustouflante. Raconté comme cela, cela fait sans doute un peu gnian-gnian, le pauvre Peter perdu dans un monde de brutes. Mais sous la plume de Loisel, c’est un portrait vivant, suintant et racoleur de la vie du peuple qui se dresse sous nos yeux. Les prostituées sont vraiment aguicheuses, n’hésitant pas à délurer avec vulgarité un enfant, et les hommes se jouent stupidement de la virilité naissante du jeune Peter. A part ce monsieur Kundal, tous les sentiments qui entourent Peter son viciés, viciés par l’alcool et le sexe principalement. Quelle scène que celle où l’on voit le jeune Peter contraint à montrer son pénis devant un bar hilare pour obtenir une bouteille de Whisky pour sa mère. C’est cru, brut et profondément triste. Ce Peter Pan n’est pas édulcoré et l’on comprend à quel point Peter peut vouloir refuser de grandir… Au-delà du formidable message sur la puissance et la nécessité du rêve et de l’imaginaire inhérent à l’histoire de Peter Pan, c’est ici aussi tout une réflexion sur la vie au XIX siècle et l’innocence perdue qui est aussi à l’œuvre.

      Heureusement que la jolie et mutine Clochette va venir chercher Peter… Fort heureusement pour lui mais aussi pour nous car ce serait une tragédie que de nous priver des aventures de Peter Pan vues par Loisel… Rater ce dessin magnifique, cette vivacité de couleurs et ce rythme qui ne fait jamais défaut serait une faute impardonnable frôlant le sacrilège ! Les personnages dépeints sont vraiment criants de vérité et son dessin est remarquable, reconnaissable entre tous. Ce premier tome est donc une formidable réussite, une entrée en matière cruelle qui ne fait que rendre l’immersion dans le merveilleux encore plus vitale. On referme « Londres »  avec la déception de n’avoir pas pu pénétrer plus loin dans l’univers magique et l’apparition du Capitaine Crochet laisse présager moult rebondissements pour l’avenir.
         Peter Pan de Loisel est un chef-d’œuvre, on vous l’a dit et répété et ce n’est pas moi qui dira le contraire… Lisez-le, ce n’est pas possible de faire autrement !

       Note : 9/10

Site officiel de Regis Loisel:  http://www.regisloisel.com/

http://www.regisloisel.com/images/extraits/pl_peter_1c.jpg

http://www.bulledair.com/planches/planche_petpan01_1106802265_3be12

Dernière modification par Chaperon Rouge (2006-12-24 11:16:30)


"Life is not measured by the number of breaths we take,
but by the moments that take our breath away."

http://www.editions-lokomodo.fr/

Hors ligne

 

#2 2007-01-02 12:59:22

gregore
Administrateur
Lieu: Creuse
Date d'inscription: 2005-10-10
Messages: 1102
Site web

Re: [M] Peter Pan - T.1 Londres - Loisel

Vraiment sublime et surtout une version nullement édulcorée, trés sombre et limite choquante... je me rappelle avoir été vraiment tres surpris lorsque j'ai découvert cette serie... le reve de l'accouchement de la mere de Peter est vraiment..... big_smile


Loisel est tres doué et ce n'est pas La Quête de l'oiseau du temps qui va me contredire !

Hors ligne

 

#3 2007-01-02 19:08:20

Chaperon Rouge
Modérateur
Lieu: Cour Unseelie
Date d'inscription: 2005-10-11
Messages: 8007
Site web

Re: [M] Peter Pan - T.1 Londres - Loisel

gregore a écrit:

le reve de l'accouchement de la mere de Peter est vraiment..... big_smile

Oh oui, c'est dans le tome 2, je viens de le lire! c'est vraiment affreux ce passage, hyper traumatisant...

Franchement, c'est vrai que c'est ce qui marque le plus dans cette Bd, son côté très cru, très réaliste. Et Puis, peter, il a plein de mauvais côtés et cela le rend encore plus attachant !!!

Et Clochette... Que dire de plus ? Adorablement casse-pied !!!


"Life is not measured by the number of breaths we take,
but by the moments that take our breath away."

http://www.editions-lokomodo.fr/

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr